Gabriel Mitchell, BÉNÉVOLE ET PRÉSIDENT DU C.A.

C’est un privilège d’être bénévole.

J’ai la conviction que la contribution de chacun a un impact dans la collectivité.

Les quelques heures consacrées à venir en aide à quelqu’un qui a besoin d’un service quelconque rassurent les plus démunis et les plus vulnérables d’entre nous.

Ceux qui reçoivent de l’aide d’un service, que ce soit pour un déplacement, une visite d’amitié, un repas chaud de la popote du CAB ou encore une aide matérielle sont habituellement reconnaissants. Ils savent qu’ils ne dérangent pas et qu’ils ne sont pas un fardeau pour la communauté.

Au Centre d’Action Bénévole Mékinac, nous sommes disposés et disponibles à donner des services et de l’aide matérielle quand les besoins se présentent et cela, dans le respect.